PARAULA LIBRE, média Indépendant du Pays Niçois

ARTICLES

Dans cette page vous trouverez les articles et annonces que l'équipe de PARAULA LIBRE a rédigé.
UNE FIN DE SAISON COMPLIQUEE
J.S. le 12/03/2017, 12 12 37 (UTC)
 Vendredi 10 mars se jouait la 29ième journée de L1. L’OGCNice recevait le Stade Malherbes de Caen. Deux jours après la journée des droits de la femme, le club nissart avait décidé d’inviter toutes les femmes à assister à cette rencontre. Pas loin de 23 000 spectateurs sont venus assister à cette rencontre dont on savait qu’elle ne serait pas évidente. En effet, le Gym doit composer sans Pléa blessé et sans Belhanda suspendu. Ricardo fait son retour sur le banc. Caen, lui, trés mal classé a besoin de points pour rester en première division.
En première mi-temps Caen laisse jouer Nice au ballon dans son camps sans pour autant être très inquiété. Caen est très rapide en contre et va ouvrir le score. Karamoh à la passe, Adéoti à la bascule « droite-gauche » sur une touche , Bessat au caviar et Santini au combat. Buteur à l'aller, le Croate s'éleva au-dessus de Dante pour rabattre son ballon dans le soupirail de Cardinale. Comme contre Montpellier, Nice se retrouve mené au score et doit inverser la balance. A la mi-temps les aiglons rentrent au vestiaire menés au score.
Pire encore, à la 49ième minute, Caen double la mise et porte un coups de massue. Le Gym en phase offensive subit un terrible contre. Santini envoya une longue quille devant pour Karamoh, qui accéléra, effectua un sombrero sur Cardinale sorti loin de sa base, puis remporta son duel avec Dante pour pousser le ballon au fond. Nice ne s’arrange pas : peu avant l’heure de jeu Wylan Cyprien retombe mal et se blesse au genou. Il est remplacé par Le Bihan. Wylan Cyprien souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur, après examen. Sa saison est donc terminée. Dans la foulée Lucien Favre lance Donis pour tenter à fond de reduire le score. Sur un Seri remit en retrait à Dalbert, qui alla chercher Dante au 2e poteau. Le Brésilien prit le dessus dans les airs et remisa pour Balotelli, qui réduisit la marque sans trembler à la 70ième minute. Le Gym retrouve des couleurs et poursuit ses offensives.
Quelques minutes plus tard, Eysseric s’ecroule dans la surface de réparation après avoir été bloqué par un caennais mais l’arbitre de la rencontre ne dit rien. Il y avait pourtant bien faute!! Puis un Dalbert bouillant centre au cordeau, la défense adverse ne parvient à se dégager et Tassos Donis, seul au point de pénalty, égalise du gauche, avec l'aide des deux poteaux à la 77 ième minute. Le stade explose de bonheur en égalisant.
l’OGCNice aurait même pu l’emporter si l’arbitre avait sifflé la main dans la surface à la 86 ième. Mr Letexier n’a rien voulu savoir malgré que son assistant lui certifiait que la main était bien réelle. Toute le stade se met donc à gronder et à huer .

Nice doit donc ce contenter d’un point mais surtout perds son deuxième joueur clé : Cyprien.

A la fin de la rencontre, Jean-Pierre Rivère, président de l’OGCNice est allé voir l’arbitre qui a bien reconnu son erreur pour le penalty . En attendant le Gym perds deux points pour une erreur d’arbitrage.
 

UN RETOPUR PAYANT
J.S. le 25/02/2017, 12 12 36 (UTC)
 UN RETOUR PAYANT

Hier, l’OGCNice recevait Montpellier pour le compte de la 27ème journée de L1. C’est dans une ambiance de carnaval que démarrent les animations du jour. En effet, sur le parvis du stade, les commerçants de Nice One se sont associés au Gym pour fêter carnaval qui est une institution à Nice. Un char tracté par un tracteur et quelques grosses têtes venues de la place Masséna ont décoré le parvis. Une grande bataille de confetti et de distribution de mimosa se sont ensuite déroulées avant de laisser place au match.
C’est avec sa forteresse imprenable que l’OGCNice débute la rencontre : depuis le 26 février 2016, les aiglons n’ont perdu aucun match en championnat à domicile. Il y a du changement dans la composition de l’équipe : Super Mario est suspendu, saison terminée pour Pléa, Donis prend sa place de titulaire tout comme Obadi, Koziello revient sur le banc et surtout le retour de Mickael Le Bihan dans e groupe après 17 mois de blessure.
Le Gym peine a trouver des occasions au début du match, il perd même beaucoup de ballons au milieu de terrain si bien que cela finit par profiter à Montpellier qui ouvre le score. Les joueurs héraultais festoient leur but devant leurs supporters venus les soutenir tandis que le reste du stade siffle et gronde.
Vous connaissez le dicton l’aiglon ne meurt jamais ? Et bien à Nice nos l’avons prouvé plusieurs fois. Le Gym aurait pu encaisser un second but avant la mi-temps ce qui aurait été dramatique mais il relève la tête de l’eau et se procure 4 occasions de but en 10 minutes qui passent justes à côtés des but montpelliérains. A la mi-temps le Gym est mené sur sa pelouse.
Au retour des vestiaires, c’est un autre Gym, celui qui s’applique à garder et faire circuler le ballon. A l’heure de jeu, Lucien Favre fait sortir Donis pour faire entrer Mickael Le Bihan de retour de blessure. Il ne va pas lui falloir longtemps pour retrouver la sensation de buteur. En effet, à la 68ième minute, il égalise d’un magnifique tir et permet aux niçois de respirer un peu. Nice recommence à croire en la victoire. Il faudra attendre la 86ème minute pour que, encore Mickael Le Bihan, double la mise d’un petit ballon piqué ce qui fait chavirer le stade dans un bonheur. Il réalise son premier doublet de sa carrière. Il a inscrit son 2ème et 3ème but sous les couleurs du Gym (son premier but a été inscrit lors d’un 6-1 contre Bordeaux au stade avant qu’il ne soit écarté des terrains). Les aiglons poussent et tentent encore mais cela ne veut plus rentrer. Les dernières minutes sont les plus longues car Montpellier veut tenter d’égaliser à l’image du poteau qui sauvent les niçois dans les arrêts de jeu.
Le Gym s’impose 2 à 1 et reviens à hauteur de Monaco qui n’a pas encore joué.

 

UN BEAU CADEAU
J.S. le 20/12/2016, 16 04 23 (UTC)
 L’OGCNice a mis ses habits de Noel dimanche au stade de Nice et a offert un beau cadeau de Noel à ses supporters.

Dernière journée à domicile pour les matchs aller du championnat de Ligue 1 et le Gym reçoit Dijon pour un match pas évident. En effet, Dijon mal classé veut faire un résultat mais le Gym quoi ne compte qu’une seule défaite en championnat et qui reste sur un nul à Paris veut finir en beauté.

Tout le parvis s’est transformé en marché de Noel : des sapins ornent le tour du stade, une mini patinoire a même été installée, des animations pour les enfants ont été prévues.

Le samedi soir le PSG a perdu contre Guingamp 2 à 1 à l’extérieur laissant donc Paris à 7 points de Nice.
Plus de 29 000 supporters ont rempli le stade dont une cinquantaine de dijonnais à avoir effectué le déplacement.
L’objectif est simple : gagner pour avoir le plus de points possible.

La rencontre débute et le Gym peine à trouver ses milieux et ses attaquants. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir le jeu de Nice se concrétiser. En effet, une faute sur Pléa est commise dans la surface. L’arbitre siffle donc un pénalty que va transformer super Mario sans trembler. Nice pense avoir fait le plus dur mais ce n’était pas sans compté sur des erreurs d’arbitrage. En effet, l’arbitre accorde un pénalty pour Dijon pour un jeu dangereux de Souquet, pas évident à voir. Il est même sévère. Dijon égalise. A la mi-temps le score est de 1-1.

Au retour des vestiaires, c’est un autre Nice que l’on voit : le Nice que tout le monde connait cette saison, celui qui joue au ballon et qui va de l’avant. A la 50ème minute, Super Mario marque le second but de Nice qui donnera la victoire. Le Gym s’impose donc 2 à 1.

Nice attendait surtout avec impatience le résultat du Match Monaco – Lyon car en cas de défaite du club de la principauté, les aiglons pouvaient se retrouver avec 4 points d’avance et resterait premier. C’est avec bonheur que les niçois ont vu la victoire de Lyon 3-1 sur Monaco ce qui permet d’obtenir le titre de champion d’automne une journée avant la trêve . Tous les supporters sont ravis.


Voici une bonne nouvelle car le Gym compte 43 points et est officiellement maintenu en Ligue 1.

Prochain match pour Nice : mercredi 21 decembre à 20h50 contre Bordeaux au Matmut Atlantique.
 

LE CAVIGAL REGAL
J.S. le 10/11/2016, 19 07 08 (UTC)
 Troisième rencontre Euopéenne en 12 jours pour le Cavigal Nice Basket qui semble se plaire à cet exercice.

Certes, la première rencontre de son histoire a débuté à Basket Landes par une défaite mais les deux rencontre suivantes européennes se sont jouées à la maison dans la salle Leyrit sous une salle à moitié plein.

Deux rencontres à domiciles, deux succés. Fribourg et Venise sont repartis bredouilles.

Le plus beaux succés s'est déroulé mercredi soir contre Venise qui est la tête de série de la poule.

Les joueuses niçoises ont joués comme des mortes de faim -pour au final finir par s'imposer 57-52.

Une bonne ambiance regne dans cette salle animée par les barbets, les supporters ultras multi sport.
Une grande banderole accroché en face de leur tribune donne le ton : Aujourd'hui Niss'Argentina; pour montrer à quel type d'ambiance s'attendre. Dans leur tribune, pleine de bâches, et drapeaux qui sont agit. Ils ont donné de la oix et encouragé leur équipe. Ils les ont poussé à la victoire.

Les barbet organiseront un déplacement à Fribourg pour soutenir le Cavigal Nice Basket.
Quant au club, il organise lui le déplacement à Venise.

Si des personnes sont intéressé, n'hésitez pas à vous rapprocher des clubs.
 

LE GYM EN DIFFICULTE EN EUROPA LEAGUE
J.S. le 10/11/2016, 09 09 24 (UTC)
 Jeudi 3 novembre à 21h05 se déroulait au Stade de Nice la 4eme journée des poules d'Europa League. Le Red bull Salzburg se déplace deux semaine après s'être incliné sur son terrain 1 à 0 contre l'OGCNice où rappelons le près de 1500 supporters niçois avaient fait le déplacement.

Nice qui domine le championnat avec 6 points d'avance sur ses vassaux Monaco et Paris est allé gagné à Metz 4-2 le week-end dernier.
L'objectif était simple : gagner contre Salzburg pour revenir à la hauteur de Krasnodar qui a 6 points en espérant qu'en m^me,. Environs 200 supporters de Salzburg on effectués le déplacement. Le reste du stade les deux premiers anneaux aux trois quart plein soit environ 18 000 spectateurs.

La rencontre démarre très vite avec Salzburg qui met le pied au ballon et domine le milieu de terrain. Le Gym résiste et tente aussi mais ne trouve pas la faille. A mi temps le score est de 0-0. Dans l'autre match de la poule Schalke mène 2 à 0 contre Krasnodar et sa sur de finir premier et qualifié pour les 16ème de finales. Ce résultat devrait motiver nos aiglons pour marquer un but et nous rapprocher des qualifications pour la phase suivante.

Au retour des vestiaire, statut quo : Salzburg domine à la possession de balle. Le gym tente mais n'y arrive. Cardinale est très sollicité même. Salzbourg à l'heure de jeu fait un premier changement qui va se révéler payant puis qu'à la 72ème minute, il trouve enfin la faille et ouvre le score. Le Gym est sonné. Pire encore, dans la minute qui suit, Salzburg double la mise avec le même attaquant. Le Gym tentera tout mais restera trop timide et trop fatigué.
Nice s'incline donc sur sa pelouse contre Salzburg 2 à 0 tandis que Schalke gagne 2 à 0 à domicile contre Krasnodar.

Maintenant pour se qualifier, il faut absolument gagner à Schalke et gagner Krasnodar à la maison. En même temps, il faut que Salzbourg et Krasnodar fassent match nul lorsque l'OGCNice se déplacera en Allemagne. Cela se complique donc mais impossible n'est pas niçois. On continue de garder espoir.

En attendant, il faut vite se remettre en selle dimanche à Caen en championnat.
Issa Nissa
 

LE GYM SE RELANCE !
J.S. le 10/11/2016, 09 09 09 (UTC)
 Jeudi soir Nice se déplaçait à Salzbourg en Autriche pour un mach très important où la défaite était interdite pour avoir un espoir de se qualifier. Mais le Gym pouvait compter sur ses supporters niçois venus en nombre au stade. En effet, pas moins de 1500 supporters niçois ont traversés une partie de l’Europe. La Populaire Sud, l’ARN et le CDS, notamment ont effectués 12 h de bus et franchis 4 pays Européens (France, Italie, Autriche et Allemagne). Les visiteurs arrivés en Autriche dans la matinée ont pu faire le tour de la ville et se rejoindre tous ensemble dans l’après-midi pour former un cortège précédé d’un spectacle pyrotechnique impressionnant. A partir de ce moment là les Polizei ont encadré la Mozartplatz (Place Mozart). Les ultras niçois ont ensuite été longuement fouillés sur la place avant de prendre place dans des bus de la ville afin d’être acheminés au Redbull Arena.

Dès l’échauffement les visiteurs niçois ont donnés de voix et jusqu’au coup de sifflet final, chantant plus fort que les 8500 supporters autrichiens.
Les niçois ont eu de la chance la météo a été plus clémente que prévue : ciel bleu, mais frais à la place de la pluie et du froid.
La rencontre commence avec 9 degrès. Les premières minutes montrent déjà des duels musclés entre Dalbert Lainer.
A la 10ème minute, Valentin Eysseric efface Paulo Miranda avant d'être bousculé dans la surface par Lainer mais l’arbitre ne siffle rien.
Alassane Plea, auteur d’un remarquable pressing, l’attaquant récupère le ballon dans les pieds du défenseur central Paulo Miranda. Il part défier Walke du pied gauche et remporte son duel. C’est l’ouverture du score pour Nice. Les joueurs sont partis saluer leur coach et tout le publics niçois chavire de bonheur.
Nice à fait le plus ouvrir le score mais maintenant il s’agit de la conserver car les locaux vont se procurer des occasions.A la 16ème minute, Soriano reprend de volée un coup de pied arrêté venu de la gauche. La pelouse grasse aidant, Cardinale peine à capter le ballon. 2 minutes plus tard Nice obtient un coup à 40 m des buts autrichiens. Eysseric décale Ricardo, oublié dans son couloir droit mais le centre du Portugais est repoussé sans peine .
A la 21ème minutes, Soriano peine à ajuster son geste et Cardinale sort la parade nécessaire. Salzbourg renverse le jeu de la gauche vers la droite jusqu'à ce que Lainer se retrouve essseulé en position de frappe. Son intérieur du pied est trop croisé à la 31ème minute.
44ème minute, Pléa remonte le long de la ligne de touche et centre pur Walter mais la défense autrichienne intervient.
A la mi-temps le Gym mène 1 à 0.
A la 46ème minute, Lainer place une tête qui file au-dessus du but de Cardinale. C’est la première action de cette seconde période.
A la 52 ème Dante intervient sur Gulbrandsen sinon il filait droit au but.
A la 59ème , Servi depuis la gauche par Soriano, Rzatkowski reprend de demi-volée. Le fourbe rebond manque de tromper Cardinale, soutenu par Dante pour repousser.
A la 60ème , Alassane Plea se faufile un chemin jusqu’au but mais sa tentative du gauche est stoppée par Walke.
La rencontre s’acélère et part d’un coté comme d’un autre.
Parti de la gauche, Valentino Lazaro réaxe jusqu'à décocher une frappe vicieuse qui passe encore à quelques centimètres du poteau de Cardi à la 70 ème. Une minute plus tard Dalbert prend un carton jaune pour un tacle irrégulier sur Lainer.
En 3 minutes, Nice effectue ces 3 changements : Bodmer, Koziello et DAlbert laissent leur place à Cyprien, Séri et Belhanda. Dalbert sera absent un mois des terrains. Nice joue donc en 4-2-3-1.
Dans le dernier quart d’heure le Gym résiste et tentera de faire le brake avec des tirs de Pléa, Belhanda et Cyprien.
Dans la arrêtes de jeu, Eysseric prendra un carton jaune pour un tacle en retard.
L’arbitre siffle la fin du match. Les joueurs et supporters explosent de joie : c’est la première victoire de Nice à ‘extérieur en coupe d’Europe. Toute l’équipe viendra remercier les niçois venu en nombre es encourager.
Avec cettee belle victoie Nice se classe 3ème de leur poule et peuvent espèrer se qualifier car Schalke est allé battre Krasnodar en Russie. Pour cela il faut impérativement gagner le 3 novembre contre Salzbourg au Stade de Nice.
 

<-En arrière

 1  2  3  4 Continuer -> 





Ajouter un commentaire à cette page:
Quel entrée commenter ?
Ton nom:
Ton message: